La Femme changée en Renard

Lecture | Musique, 2014

  • La Femme changée en renard, 2014 / Galerie du Lion
  • La Femme changée en renard, 2015 / lieu privé
  • La Femme changée en renard, 2016 / Club La Chesnaie
  • La Femme changée en renard, 2016 / Club La Chesnaie
  • La Femme changée en renard, 2016 / Festival Boutons d'Art

« Les faits merveilleux ou surnaturels ne sont pas aussi rares qu’on ne le croit ; il faudrait plutôt dire qu’ils se produisent sans ordre. Parfois tout un siècle s’écoule sans qu’on observe le plus petit miracle, puis soudain lève une riche moisson de prodiges ; des monstres étranges grouillent sur la terre, des comètes flamboient dans les cieux, des éclipses terrifient la nature, des météores tombent en pluie, cependant que sirènes et filles de la mer ensorcellent les navigateurs, et que des cataclysmes terribles assiègent l’humanité. »

Résumé

Le changement soudain de Mrs Tebrick en renard, tel est le point de départ merveilleux de cette histoire sans pareil qui n'est pas seulement un conte mais aussi, mais surtout, l'une des plus jolies histoires d'amour depuis Adam et Eve et sans doute l'une des très rares histoires d'amour vraies.
En forme de contrepoint à un grand cataclysme, ce bref roman d’une centaine de pages nous conte l’histoire d’une jeune mariée, Mrs Tebrick - Sylvia Fox de son nom de jeune fille -, subitement transformée en un renard d’un rouge très vif, lors d’une promenade dans les bois en compagnie de son époux. Le mari amoureux renvoie ses domestiques et se débarrasse de ses chiens, déterminé malgré son désespoir à toujours aimer sa femme comme avant la métamorphose. Mais l’héritage de l’éducation irréprochable de celle-ci progressivement s’estompe, tandis que les instincts animaux et la ruse de renarde prennent de l’ampleur.
Ce court récit centenaire et excentrique, entre Kafka et Lewis Carroll, valut la célébrité à David Garnett lors de sa parution en 1922 et sa lecture ravive notre âme d’enfant.

Le duo musical permet la rencontre des mots et des notes, des imaginaires et des rythmes. L'évocation d'ambiances sonores apporte à la lecture une dimension poétique supplémentaire et un relief propice à l'imaginaire. Le texte devient alors une partition, la voix de l'actrice un instrument, et le piano un outil qui déploie les sens.

Informations / production
Actualité :
Programme de diffusion en cours
Texte : David Garnett
Mise en voix : Coraline Cauchi
Piano Fender Rhodes : Baptiste Dubreuil
Production : Serres Chaudes
Lecture pour adulte
Durée : 1h10
Dates :
2 décembre 2017 / César & Firmin, Beaugency
9 septembre 2016 / Festival Boutons d’Art, Orléans
17 février 2015 / Club La Chesnaie, Chailles
20 novembre 2014 / Galerie du Lion, Orléans